C'est étrange un amour qui finit sans même un soupçon de plainte

Ce silence établi soudain quand la musique s'est éteinte
Et ce n'est que beaucoup plus tard que l'on saura le mal qu'on eut
...

(Aragon 1956, Le Mot "vie")