Elle est chamane, artiste, femme...
Sans doute pour elle n'est-ce là qu'une seule et même nature.

Ce qu’elle crée ? Des images qui résonnent avec la part du divin - parfois exaltée, parfois étouffée - au-dedans de chacun.
Pas ici de pacotille.
Emma Ash sait toucher en nous ce qui parle vrai.

Ce qui parle de l’homme,
de la femme,
de l’enfant parfois blessé.

Ce qui parle au-dedans de l’arbre,
ce qui se dit dans la danse de l’aigle tournoyant haut dans le ciel.

Ce qui murmure dans la terre et se couche sur la toile :
papier froissé,
sable,
ocres broyées,
couleurs ou demi-teintes,
ballets d’oiseaux,
baisers,
naissances.
Jaillissement d’énergie pure ou travail d’orfèvre aux motifs ciselés.

Ici, ça chante et ça respire, ça s’enivre ou ça caresse.
Parfois ça souffre aussi.
Et, partout, ça palpite.
Il est des toiles ardentes. Il en est de paisibles.

Toujours,
la conscience de la fragilité,
l’invocation de la force,
la confiance en la vie.

20130613_183821_Emma_accrochage.jpg